A la découverte de notre ludothèque : Les jeux de Deckbuilding

A la découverte de notre ludothèque :

Les jeux de Deck-building

J’initie ici un nouveau type d’article, histoire de vous donner envie de venir jouer avec nous à nos jeux chouchous! N’hésitez pas à nous dire si ce type d’article vous plait.

Le thème de cet article, c’est… Les jeux de deck-building! A chaque fois qu’un achat de jeux se profile, on peut être sûr que les membres de l’association vont opter pour au moins un jeu de deck-building. Et pourtant nous en avons déjà énormément! Mais il y a des mordus parmi nous à priori…

D’abord, qu’est-ce que c’est donc qu’un jeu de deck-building, ma chère Lucette?

Alors, c’est tout simple, l’objectif de ce type de jeu est de se constituer le meilleur jeu de carte possible. Pour ceci, les joueurs vont devoir acheter des cartes parmi un choix limité grâce aux possibilités qu’offrent les cartes qu’il a déjà en main. La plupart du temps, les cartes vont apporter des points de « combats » (pour battre des méchants ou des concurrents), des « points de victoire » (pour savoir qui le meilleur gagne à la fin du jeu) et/ou de « l’argent ». C’est cet « argent » qui va permettre aux joueurs d’acheter des cartes. C’est donc aux joueurs de choisir les cartes qui feront de beaux combos avec celles qu’il a déjà en main et qui ne déséquilibreront pas leur jeu.

Voici donc les 3 jeux préférés de deck-building des membres de l’association après petit sondage (et il suffit d’observer leur fréquence de sortie!) :

Numéro 3 : Ce numéro 3 nous montre que certains d’entre nous aime mourir dans d’atroces souffrances. Mais au moins, ils meurent en tant que bons amis, œuvrant ensemble pour la survie d’une ville entière (et par là même de l’humanité). C’est beau l’amitié et l’esprit de sacrifice… Oui, nous avons des Harry Stamper, des Korben Dallas, des Steven Hiller, des John McClane et des Agents J ; Bref, des Bruce Willis et des Will Smith à l’asso (en plus jeunes), cela devrait vous faire venir. (Toutes remarques sur mon âge avancé au regard de mes références cinématographiques entraîneront un baissement à vie de ma table de jeu…). Il s’agit de Aeon’s end édité par Matagot.

L’objectif est de combattre des grands méchants qui cherchent à détruire l’humanité. Pour ceci, les joueurs devront unir leurs pouvoirs et jeter des sorts pour abattre l’adversaire avant qu’il ne soit trop tard.

1-4 joueurs / 120 min

Numéro 2 :  Ce n’est pas QUE un jeu de deck-building, mais cette mécanique est brillamment exploitée pour se combiner à un jeu de plateau sur lequel il faut raisonner ses déplacements et faire des choix (ou prendre des risques). Nous aimons toutes ses versions, même si c’est la première version, médiévale que nous détenons à l’asso, les adhérents ramènent de temps en temps son copain spationaute. Et j’ai cru entendre une rumeur qui courrait à propos d’extensions qui risquaient de finir dans certaines ludothèques de notre connaissance… A suivre donc! Il s’agit de Clank! édité par Renegade Game studios.

L’objectif pour les joueurs est de s’introduire dans un donjon, récupérer des trésors et ressortir vivant avant que le dragon, gardien du donjon, ne les rôtissent (et les avalent tout cru).

2-4 joueurs / 60 minutes

Numéro 1 : The best of the best. Celui qui a reçu une majorité écrasante de votes et qui sera élu meilleur deck-building de l’asso (pour l’instant) est un pur sang deck-building. Il est aimé pour sa nervosité, son équilibre, sa simplicité (et aussi parce que certains d’entre nous rêvent de se balader en collant et justaucorps bien moulants aux couleurs affirmées). Il s’agit de DC Comics Deck-building édité par Criptozoic entertainment.

Les joueurs incarnent les rôles de leurs super-héros préférés et l’objectif est de battre un maximum de super-vilains. Simple!

2-5 joueurs / 30 minutes

Nous n’oublions pas malgré tous nos autres deck-building qui nous font également passer de bons moments, entre autres Samsara, Immortal 8, Saint Seiya deck-building… Et certainement un tas d’autres que je n’ai pas  identifié car bien malheureusement, je n’ai pas encore pu découvrir toute notre vaste ludothèque.

Votre dévouée scribe,

Marion pour l’équipe de Parta’Jouons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :